Sélectionner une page

Qui dit bunker dit abri souterrain. Ce concept a depuis quelques temps occupé une place assez importante sur le marché du survivalisme car elle représente à elle seule quelques milliards de dollars rien qu’aux Etats-Unis. En effet, tout le monde a peur de quelque chose comme les catastrophes naturelles, l’effondrement de l’économie, les guerres nucléaires, une maladie très contagieuse, le terrorisme, la fin du monde, voire des attaques extraterrestres. Avec ces genres de problème sur la main, il faut dire que l’aménagement abri souterrain n’est pas une si mauvaise idée. Comment construire votre bunker ?

Bien choisir l’emplacement du bunker

Sachez que construire un abri antiatomique n’est pas aussi aisée que vous ne le croyez. Construire une maison peut même être assez simple comparé à la construction d’un bunker car il y a plusieurs détails à prendre en compte. Pour ce qui est de l’emplacement en question, l’idéale serait dans le jardin ! Toutefois, il faut également prendre en compte l’état de l’environnement car il se pourrait que l’emplacement soit sujet à une éventuelle inondation, séisme ou autre catastrophe. En ce qui concerne l’accès, aménager une passerelle tout près de la maison, voire dedans peut être très efficace afin d’atteindre avec facilité l’abri souterrain.

Optimiser la sécurité

Autour du périmètre de votre abri, une clôture et quelques barbelés peuvent amplement suffire pour éloigner les rôdeurs un peu trop curieux. Également, prévoyez d’installer quelques caméras sur des endroits stratégiques afin que vous ayez une aperçue optimale à 360° de votre bunker et de tout ce qui se trouve autour. Dans le cas où si vous êtes un peu du genre parano, optez pour les systèmes de sécurité sophistiqués afin de vous assurer que personne ne peut y pénétrer sans votre vigilance. Dernier bémol, stockez quelques armes et munitions dans votre abri : des couteaux, votre fusil de chasse, matraque, etc.

Opter pour le camouflage

Un gros abri souterrain à découvert ne passe pas inaperçu aux yeux de lynx des voisins, et cela peut même susciter une très grande curiosité auprès de ces derniers, ce qui pourrait d’ailleurs avoir quelques fâcheuses répercussions dans votre vie quotidienne. L’idéal c’est d’opter pour la dissimulation, et cela est aussi d’ailleurs la force du bunker en question, ni vu ni connu ! Sinon, vous pouvez aussi changer un peu votre stratégie en changeant le type d’accès, pourquoi pas construire une petite cabane du genre atelier de réparation en guise de couverture ?

Aération : détail très important

Tout abri souterrain possède normalement un système d’aération. Il ne s’agit pas tout simplement d’installer un système de ventilation mais carrément un dispositif susceptible d’éliminer tout ce qui pourrait rendre toxique l’air. Petit conseil, préférez dissimuler la source d’air se trouvant à la surface de votre abri car il s’agit d’un détail très révélateur qu’il existe bel et bien un bunker chez vous.

Ne pas oublier les commodités

Dans le marché du survivalisme, il existe des bunkers de luxe avec des commodités à couper le souffle telles que l’électricité, la climatisation, une bonne plomberie, etc. C’est pour cette raison que ce type d’abri tout-fait coûte très cher. Néanmoins, ce type d’abri peut également nécessiter un grand entretien et donc un plus grand investissement.